L’Église, malade

Oui, mon enfant, en ces jours on ne veut pas entendre parler de mes lois divines, on ne
veut pas entendre parler de Jésus comme vrai Dieu et vrai homme, on ne veut rien savoir de mon Évangile. Les grands de ce monde veulent effacer totalement mon saint Nom, et pire encore, tout ce qui vous rappelle ma douloureuse Passion. Ils vont jusqu’à se moquer
de moi parce que j’ai proclamé que mon Royaume n’est pas de ce monde.

Moi, j’ai vécu une vie humble, pauvre parmi les pauvres, je me suis soumis à la Volonté
de Celui qui m’a envoyé, et pour cela, on m’a traité de blasphémateur, de sorcier, de fou, de possédé, d’ivrogne, de glouton… Qu’est-ce qu’ils n’ont pas dit contre moi, Jésus de Nazareth, le Fils de l’homme ! Je te dis qu’en cette année 2011,
ils me vouent une haine implacable, encore pire que celle que j’ai vécue quand j’étais en cette terre d’exil. La génération actuelle est la pire génération dans l’histoire du monde.
Et en vérité Je te dis, qu’un jour viendra, où vous devrez vous cacher pour recevoir les
saints Sacrements ; vous devrez cacher vos prêtres, vos saints prêtres pour faire célébrer la sainte Messe. Mon Église est malade et elle aussi doit vivre sa persécution, sa passion et sa résurrection. Sauf qu’elle ne sera pas morte même si on la croira morte.
C’est à ce moment qu’elle surgira comme la fleur au printemps : plus belle, plus humble,
plus forte et plus sainte.
Mais avant que cela n’arrive, il faudra passer par une dure épreuve de la foi, et c’est à
ce moment qu’on courra comme des affolés, en cherchant une parole d’espoir, de soutien, de force, de paix… Vous reconnaîtrez la grande erreur d’avoir mis de côté votre Dieu, votre Créateur.
Vous allez comprendre tout le mal que vous avez fait à votre âme. Tous vont comprendre
que chacun a une âme, qu’elle est malade, qu’elle est en train de mourir de faim, de soif de la Parole de son Créateur, son Père, son Dieu et Seigneur.

C’est pour cela que je vous demande de prier pour les incroyants, pour ceux qui sont en
danger de se perdre ; et quand le moment viendra, grâce à vos prières, ils pourront ouvrir leur coeur et aller chercher la nourriture céleste, cette manne qui est ma Parole. Tout passera sauf ma Parole, car je suis le Verbe, la Parole vivante de Dieu le Père, et vous la
recevez par la puissance de l’Esprit Saint. Merci, mes enfants. Je vous aime.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s